Démenagement Stockage
Publié le 25 Octobre 2021 à 10h00 - 77 v.

Comment assurer la gestion d’une colocation ?

La gestion locative reste une étape incontournable d’un investissement en colocation. Idem pour la gestion administrative y afférente. Voici comment assurer cette démarche. 

Loger, Immobilier, Agent, Vendu, Poignée De Main

Petit rappel sur les changements apportés par la loi ALUR

La colocation est un marché en plein essor en France. Il s’agit d’une activité tout à fait légale autrefois encadrée par la loi du 6 juillet 1989. La loi ALUR, en vigueur depuis 2014, apporte quelques changements. Désormais, le propriétaire et les locataires peuvent choisir entre deux types de baux :

  1. Le bail unique (signé entre l’ensemble des colocataires et le propriétaire) 
  2. Le bail individuel (signé par chaque colocataire)

Depuis l’instauration de la loi ALUR en 2014, le statut de la colocation a été amélioré. Parmi les principaux avantages apportés par cette dernière, il y a notamment la possibilité de souscrire une assurance habitation pour le compte des colocataires. 

Il est important de comprendre la gestion locative de la colocation meublée avant de se lancer. 

Distinction entre les deux types de baux en colocation

Le choix du bail impacte directement la gestion inhérente du bien. Afin de rendre les tâches moins contraignantes, mieux vaut opter pour un bail unique. On parle ici d’un seul contrat signé par tous les colocataires. Les nouveaux et anciens colocataires sont tous soumis aux mêmes règles. Le versement du loyer s’effectue en une seule fois et en totalité. 

En revanche, le bail individuel étant signé par chaque colocataire. Il s’accompagne de quelques contraintes. Il n’est pas facile de mémoriser différentes dates de prise d’effet, surtout s’il s’agit d’un grand appartement. Idem pour la répartition des droits de chaque colocataire en matière de jouissance des parties communes et privatives. 

Déléguer la gestion locative du bien à un exploitant

La gestion administrative d’un bien exploité dans le cadre d’une colocation est complexe, surtout pour ceux et celles optant pour un bail individuel. Concernant la gestion locative du logement, les choses sont encore plus contraignantes. Il faut compter plusieurs mois pour trouver des colocataires solvables. 

La solution la plus raisonnable consiste tout simplement à confier la gestion du bien à un exploitant qualifié. Il a comme mission principale de trouver des colocataires pour chaque chambre privative. Également, le gestionnaire de l’actif encaisse les loyers avant de reverser la somme au propriétaire à la date convenue dans le bail. 
 

Bavardez au sujet de notre information.

Les publications similaires de "Déménagement"

  1. 24 Oct. 2021Comment mettre son bien en colocation ?110 v.
  2. 11 Oct. 2021Comment investir dans une colocation meublée ?54 v.
  3. 8 Juil. 2021On s'installe à Toulouse via une agence immobilière !151 v.
  4. 2 Août 2018Transporter ses meubles pendants les longs déménagements1838 v.
  5. 19 Mai 2018Nos offres de déménagement pour la Suisse1785 v.
  6. 14 Nov. 2017Déménager sur Paris 8 grâce à Paris 8eme1292 v.
  7. 9 Juil. 2017Comment organiser un déménagement Paris pas cher avec des professionnels1599 v.
  8. 29 Juin 2017Une étape primordial de votre démenagement : Votre système d'alarme1349 v.